Expériences – Témoignages – Réflexions | TS N°12

Expériences – Témoignages – Réflexions | TS N°12

Avertissement : Cette rubrique présente un échantillon de témoignages, d’expériences, et de réflexions que nous recevons de la part de nos lecteurs. Nous tenions à réserver un espace de liberté d’expression à tous les passionnés de mystè- re. Cependant, ne perdons pas de vue que ces cour- riers ne sont absolument pas représentatifs d’une quel- conque opinion de la rédaction.

En réaction à l’éditorial de TOP SECRET N°11

Permettez-moi de penser en effet que nous sommes le produit d’une manipulation génétique effectuée par des extraterrestres dans des temps excessivement reculés (l’ancien testament apporte à ce sujet des preuves très intéressantes). Il faut savoir que nous ne savons rien des origines de l’homo sapiens ; il remonterait à quelques 300 000 ans seulement. Pourquoi l’homo sapiens a-t-il pris le dessus sur les autres espèces qui existaient sur notre terre ? J’imagine que ce qui manquaient aux autres races était la faculté d’évoluer. L’homo sapiens a cette faculté essentielle de pouvoir évoluer grâce à une intelligence remarquable qui lui a permis de dominer les autres espèces vivant sur terre. Personnellement je ne crois pas à une prise en main d’une civilisation extraterrestre sur le monde des humains. Actuellement, nous sommes simplement l’objet d’études de la part de nombreuses civilisations hautement évo- luées et extraterrestres qui nous visitent et nous observent en tant que civilisations primitives au sein de l’univers. L’affaire UMMO en est un bel exemple.

La question à se poser est de savoir pourquoi de nos jours nous n’avons plus de contacts physiques avec les extraterrestres qui nous visitent régulièrement alors que

nos ancêtres manifestement en avaient (La bible est assez loquace sur ce sujet). Egalement, je suis passionné par le phénomène « crop-circle », à propos duquel vous avez consacré un article dans votre dernier numéro.

Devant la complexité du phénomène tant géométrique que technique (utilisation de micro-ondes qui tordent les tiges de blé), la seule piste qui tienne la route est à mon avis le fait extraterrestre.

Peu de personnes savent qu’un procédé breveté qui améliore la qualité des semen- ces a été développé aux USA par un chercheur américain qui a travaillé longuement sur le phénomène « crop-circle » (Docteur LEVENGOOD).

Le rapprochement par ailleurs que l’on peut faire avec les figures énigmatiques et mystérieuses du plateau de la Nazca au Pérou est saisissant.

Mais là aussi, comme pour les OVNIS, il y a beaucoup de désinformation et d’hypo- thèses très farfelues

Michel

DEMON-CRATIE

J’ai sous les yeux cette vidéo hallucinante, d’une interview de John Kerry, principal adversaire de Georges Bush aux élections présidentielles de l’empire pharaonique américain. Ce site est un site américain d’analyse et de dénonciation des Illuminati, mis à jour quotidiennement.

Pour ceux qui ne parlent pas du tout anglais, voilà ce que dit cette vidéo à l’image et au son irrépro- chables, où Kerry est interviewé sur l’une des deux plus grandes chaînes de télévision US. Que ceux qui nous traitent de paranos en disant ensui- te que nous n’avons aucune preuve de ce que nous avançons, se ravisent et essayent de sortir de leur caverne platonique, même si la réalité fait mal aux yeux.

J (Journalist) : Etes-vous tous deux (Kerry et Bush) membres de Skull and Bones, une société secrète ?

K (Kerry) : Hé bien, ce n’est plus un grand secret ! (rire)

J : Y-a-t-il un signe de rallie- ment, un code secret ?

K : je ne vais pas dévoiler ce secret le premier (sur le ton de l’humour…)

J : 322, c’est un nombre sec- ret ?

K : Je ne veux pas de ce genre de secret, mais ce qui n’est un secret pour personne, c’est que Bush a pris un pays et que nous pouvons faire un meilleur boulot que ça (reprise du discours « écran de fumée » destiné aux masses)

Rappelons que “Skull and Bones” est une société satanique, à laquelle appartiennent les plus grands hommes qui dirigent le monde (Plus per- sonne ne peut plus nous accuser de délation, d’in- vention, de paranoïa, bref de non-arguments). Rappelons aussi que cette société œuvre pour les sommets de la hiérarchie Illuminati (avec le Bohemian Club), et que le 322 dont Kerry ne veut pas donner la signification, est le symbole de la continuation de l’œuvre du Nouvel Ordre Mondial, le fondateur des Illuminati, le banquier Alan Weishaupt, étant mort le 18 novembre 1830, 322éme jour de l’année.

Il y a une seconde vidéo toute aussi explicite, où

le dimanche 8 février 2004, le journaliste Tim Russert pose à George W. Bush les mêmes ques- tions qu’à J. Kerry :

J (Journaliste) : Vous êtes tous les 2 membres des Skull and Bones, une société secrète ?

B (Bush) : C’est si secret que nous ne pouvons pas en parler [et vous verrez que Bush ne plai- sante pas].

– J : Qu’est-ce que ça veut dire pour l’Amérique ? Les théories de conspiration vont grandir sauva- gement.

– B : (éclate de rire) J’en suis sûr. Je ne sais pas. Je n’ai pas encore vu)

– J : 322 ?

– B : (Bush hausse les épaules, secoue la tête, n’arrive plus à rire)

– J : Allez-y…

– B : J’ai une vision pour ce pays et je sais exac- tement où je veux l’emmener.

Tous ceux qui ont étudié un peu la psychologie savent que le rire masque la gêne, la non-adé- quation d’une réponse immédiate et cohérente à la question posée, à la situation vécue.

Le simulacre d’opposition qui fait apparaître dans les médias Kerry comme l’anti-Bush, est la démonstration que la dernière parcelle de liberté qui nous restait, le vote démocratique, s’en est allé.

Quelqu’un qui a juré obédience à une société secrète doit la servir avant de servir son travail, son peuple ou son pays.

Des sites comme http://www.illuminati-news.com ou http://www.infowars.com montrent que le 11 septembre (alors qu’on nous montrait Georges W. Bush naïvement assis au milieu des chti n’enfants, ben voyons) était la première étape d’un plan. Comme un troupeau de moutons, les populations fuient le danger qu’on leur montre, sans savoir qu’elles courent en fait vers le précipice silencieux de l’asservissement technologique. Là où les peu- ples espèrent trouver paix et sûreté, ils trouveront la mort.

LA VIDÉO ALTERNATIVE 3

En relation avec vos propos sur le ciel bleu de Mars, j’ai visionné la vidéo Alternative 3, la fameuse vidéo d’un vol sur Mars en 1962 avec des Américains et des Allemands. Vraie ou pas, elle montre également un ciel bleu.

Et si vous voulez mon interprétation, je crois que la NASA est un leurre pour nous divertir alors que les vraies missions spatiales sont du domaine TOP SECRET, il y a des services secrets de l’armée de l’air US, qui font des voyages dans l’espace sans que le public en soit averti. Et pour finir, je crois que les soucoupes volantes sont pour la plupart améri- caines, et que les voyages dans l’espace, avec ce moyen, ne sont pas rendus publics pour la bonne raison que l’énergie utilisée est de l’énergie libre. Mes affirmations seront perçues comme de la pure spéculation, mais j’ai assez de connaissance dans le domaine pour savoir que la théorie des champs uni- fiés d’Einstein aussi est du domaine secret, et que tout est relié. Je veux parler de la simili-conspiration des magnats du pétrole, simili, car ils ne se cachent même pas pour nous rire en pleine figure. On nous ressert toujours la même rengaine, si l’énergie libre existe, l’économie va s’écrouler, mais pendant ce temps ils s’enrichissent. Pour moi, cette seule éner- gie libre explique tous les mensonges, la lune, Mars, etc.

Bien à Vous, Martin P.

DÉFLAGRATION MYSTÉRIEUSE…

Je vous écris suite à un article dans le cour- rier des lecteurs du dernier numéro et à une « anomalie » météorologique de la nuit du 28 au 29 janvier. Je suis dans l’Essonne du côté de Limours, les Ulis…et hier soir, le 28/01/2004 entre 00 et 00h30 nous avons entendu deux déflagrations distinctes en l’espace de quelques minutes…pas vraiment le tonnerre ; pas un bang d’avion non plus. Il paraît que la radio en a parlé. J’ai tout de suite fait le rapprochement avec le courrier des lecteurs concernant les déflagrations. Enfin voilà, c’était curieux…

À très bientôt Didier

(Second message) Ce matin 4 février 2004 à 7h, nous avons de nouveau entendu une vio- lente déflagration…plus proche que les deux autres. Pour situer la zone où nous sommes : c’est un triangle entre Limours, Montlhéry, Orsay, en bout de piste d’Orly par vent

d’ouest…mais a présent que nous y pensons ce n’est pas la première fois que cela se pro- duit.. Jusqu’à présent nous pensions au TGV qui passe tout près le long de l’autoroute (Chartres) et qui à cet endroit rentre dans un tunnel….mais là pas question. Trop sourd, trop violent comme bruit. Et les militaires de la base de Montlhéry ne font pas joujou au 105 à cette heure-là…

Didier

DES RONDS ETRANGES

Cher Monsieur Saüquere,

Ces « ronds » se situent en plein désert au sud-ouest de Salt Lake city, et compte tenu de la distance verticale de photogra- phie, on peut estimer lesdits ronds avec un diamètre d’au moins 1 km et plus.

S’il s’agit de « cultures », cela doit poser des problèmes d’arrosage, en plein désert, sauf si l’on dessale l’eau du grand lac salé situé à plusieurs centaines de kilomètres. Un autre passager, fort intéressé lui aussi par ces figures, lors de ce voyage, a dit qu’il s’agissait de « sites d’atterrissages pour soucoupes volantes ». Je ne suis pas convaincu de cela. Un grossissement des « ronds » et de leurs alentours,(c’est bien l’informatique !), font apparaître des lignes blanchâtres, parallèles, et qui sem- blent ne mener nulle part… Un aérodro- me, des constructions…?

Je ne sais que penser de cela, je ne pos- sède aucune information sur ce sujet, et si un ou des lecteurs connaissent l’existence

de ces « ronds, et une explication ration- nelle à leur sujet, je serais très heureux de la connaître.

J’ajouterais que tous les vols à destination de Los Angeles se font selon la même tra- jectoire, tout au moins dans cette partie entre Salt Lake city et Las Vegas, et ce afin d’éviter le survol de la base de Nellis…..etc.

Voilà c’est tout ce que je peux vous dire sur le sujet. Je reste à votre disposition pour d’autres questions et vous souhaite plein de « top-secret » encore..

Bon courage, à bientôt. Bien amicalement. Un lecteur

Témoignage

Au début des années 90, j’étais chez moi avec mon père, à Nice. C’était l’après midi, le ciel était couvert. Il ne pleuvait pas, et il n’y avait pas d’orage. Alors que je me trouvais dans le couloir, mon attention a été attirée par un bruit ressemblant à un bourdonne- ment qui provenait de l’extérieur ! Je suis allé sur le balcon qui donne sur la mer, et j’ai vu à ma grande surprise, dans la couche nuageu- se, une lumière blanche qui tournait rapide- ment dans le sens des aiguilles d’une mont- re, mais qui ne se déplaçait pas. Je n’avais jamais vu ça avant. Le plus curieux, c’est que je n’ai gardé aucun souvenir de l’évènement. Comme si on avait occulté volontairement tout ça. Je m’en suis soudain souvenu au cours de l’année 2000… Qu’ai-je observé ? un phénomène électrique, un ovni ?

bien que m’intéressant depuis toujours au phénomène ovni, ce jour-là, je n’y pensais pas du tout ! Peut-être qu’un lecteur de TOP SECRET pourra me donner une explication. Quelqu’un a-t-il vu la même chose que moi ? Ce que je viens d’écrire est la stricte vérité. voici ci-dessous un croquis du phénomène observé.

Patrick B.

OVNI OU PROJECTEURS DE BOITE DE NUIT ?

Les événements se sont déroulés avant le 15 septembre 1990, vers minuit, entre Bagneux, à la hauteur des 3 com- munes (limites de sceaux, Bourg-la-Reine et Bagneux (92) et Orly (94). Les faits ont eu lieu en présence de trois person- nes. Pourquoi en parler 13 ans plus tard ? Parce que j’ai découvert que d’autres personnes avaient été plus ou moins témoins des mêmes incidents que nous.

Nous avions passé la soirée à mon domicile et nous allions ramener Jaelle chez elle, à Grigny (91). Alors que nous étions sur le parking, mon attention a été attirée par un mouvement lumineux. J’ai appelé Jaelle qui a observé avec moi tandis que Claude faisait démarrer sa voiture. Il y avait dans le ciel cinq formes rondes de couleur bleu métallique, de consistance presque transparente, de la même taille apparente que la lune sans avoir sa luminosité. Elles évo- luaient dans le ciel en se déployant d’une en cinq unités, respectant une sorte de chorégraphie, allant d’ouest en est. Sur l’invitation de Claude, nous sommes finalement montés en voiture. Claude, rationnel, nous dit qu’il devait s’agir des phares de la tour Eiffel ou d’une boîte de nuit. Cependant les formes avançaient dans la même direction que nous, à une hauteur relativement basse, puisque je pouvais les voir de ma vitre, sans lever la tête. Nous avons passé la croix de Berny, puis nous avons continué en direction de Fresnes, Rungis, Orly. Jaelle et moi n’étions pas très rassurées. Arrivés près de Orly, les formes ont disparu. J’ai regardé en arrière, elles étaient là, toujours en mouvement, mais elles avaient cessé de nous suivre. Finalement nous avons déposé Jaelle chez elle, à Grigny. Au retour, à peine sortis de la zone d’Orly, nous avons vu les formes ; cette fois alignées et immobiles, en attente au-dessus de la route. Positionnées à gauche du véhicule du côté de Claude, les formes ont repris leur chorégraphie et nous ont suivis. Nous sommes finale- ment rentrés chez moi. De la salle à manger exposée au Sud/Ouest, je pouvais encore les voir évoluer d’ouest en est, tout en restant dans notre périmètre. Puis soudain elles ont disparu. Le lendemain, j’en ai parlé à un ami, qui étonné, me dit qu’il voyait toujours ces formes lorsqu’il me rendait visite, et pensait même que je le savais. Comment n’avais-je pas vu ce manège dans le ciel ? Cette situation a duré jusqu’en 1992. Certains jours, les formes apparaissaient en milieu d’a- près-midi et disparaissaient au cours de la nuit. Comment expliquer cette présence ? J’ai bien tenté à plusieurs reprises de les saisir sur photos, en vain. J’en possède une datant du 13/09/1992. J’ai photographié de nuit une forme lumineuse gigantesque qui circulait dans le ciel à une vitesse extrême- ment rapide. Médiocre résultat (voir ci-dessous)… 11 ans plus tard, en novembre 2003, les sphères bleues qui circu- laient dans le ciel de 1992, sont de retour.

Ufo46

tsm12

> Retrouvez l’intégralité du courrier des lecteurs dans le TOP SECRET N° 12