Le tardigrade, cet animal quasi indestructible, est-il la clé de l’immortalité?

Le tardigrade, cet animal quasi indestructible, est-il la clé de l’immortalité?

Depuis des années, les scientifiques se passionnent pour un minuscule animal: le tardigrade, également surnommé « ourson d’eau ». Et pour cause, malgré sa petite taille -un demi-millimètre de longueur en moyenne-, il peut survivre aussi bien au sommet de l’Himalaya que dans l’espace, dans l’eau bouillante ou à 4000 mètres sous la mer, soit dans des conditions qui tueraient n’importe quel autre être vivant. L’un d’eux s’est même réveillé 30 ans après avoir été congelé. Ces exploits lui ont valu le titre « d’animal le plus indestructible de la planète ».

bbwqwjb

Des chercheurs japonais ont donc décidé de se pencher sur la structure et la composition du tardigrade, afin d’en percer les secrets. Bonne nouvelle, ils ont découvert que le petit animal fabrique une protéine qui pourrait servir à protéger l’ADN humain des rayons X.

« Un bouclier physique pour protéger l’ADN humain »
Ce qui est incroyable, c’est que la protéine qui prodigue au tardigrade cette résistance peut être transférée à d’autres cellules animales », explique à l’AFP Takekazu Kunieda de l’université de Kyoto et coauteur de l’étude publiée mardi dans la revue britannique Nature Communications.

Lire la suite sur MSN

Categories: Actualités