Un satellite chinois chargé de résoudre le mystère de la matière noire Lire la suite

Un satellite chinois chargé de résoudre le mystère de la matière noire  Lire la suite

« Wukong », le premier satellite de la Chine destiné à l’étude de la matière noire, a envoyé ses premières données aux stations au sol.

Wukong, le premier satellite de la Chine destiné à l’étude de la matière noire, a envoyé ses premières données aux stations au sol, annonce l’agence Xinhua.

1020466940

La station spatiale de Kashgar, dans le nord de la Chine, a reçu des données expédiées par son satellite explorateur nommé DAMPE (Dark Matter Particle Explorer), dimanche à 8h45, heure locale.

Le décryptage et le déchiffrement a pris quelques sept minutes, puis les données ont été transférées au centre national des sciences spatiales. Plus tard, les données de satellite ont été également reçues par les stations au sol situées à Miyun, en bordure de la ville de Beijing, et à Sanya dans la province de Hainan.

Le 17 décembre dernier, la Chine a envoyé dans l’espace son premier satellite national dont la tâche est d’étudier les particules de matière noire. Le lancement a été effectué à partir du centre spatial de Jiuquan, dans le nord-ouest de la Chine, à l’aide d’une fusée porteuse Changzheng-2D.

Lire la suite sur Spoutnik

Categories: Actualités