Expériences – Témoignages – Réflexions | TS N°97

Expériences – Témoignages – Réflexions | TS N°97

Avertissement : Cette rubrique présente un échantillon de témoignages, d’expériences, et de réflexions que nous recevons de la part de nos lecteurs. Nous tenions à réserver un espace de liberté d’expression à tous les passionnés de mystère. Cependant, ne perdons pas de vue que ces courriers ne sont absolument pas représentatifs d’une quelconque opinion de la rédaction.


Quand Oryârês rencontre Asonyâ

Bonjour Roch, j’ai en ma possession un exemplaire des “La Bible, Écrits intertestamentaires”, Collection de la Pleïade, Edition Gallimard (1987). Traduction des écrits retrouvés à Qumran en 1947. Un vrai Trésor ! Une mine d’informations dont une seule vie ne suffirait pas à en faire le tour… J’attire ton attention sur le Livre I d’Enoch, Troisième section, “Traité d’astronomie et de météorologie” (LXXII à LXXXII) où la course (l’orbe) de deux plus grands luminaires “le soleil et la lune” est décrite.
Je ne suis pas astronome et n’y connais pas grand chose en fait. Cependant, je pressens que ces écrits contiennent des informations et des indications précieuses en lien avec “le dossier Terre plate”. Il y est question de la description très précise des cycles du soleil et de la lune : LXXVIII : “1- Voici les noms du soleil : le premier est Oryârês et le second Tomâs. 2- La lune a quatre noms : le premier est Asonyâ, le deuxième Abelâ, le troisième Benasê et le quatrième Erâ’e. 3- Ce sont les deux plus grands luminaires, leur orbe est pareil à celle du ciel, et leurs disques sont d’égales dimensions.” Et leurs disques sont d’égales dimensions ??? Même si les traductions sont sensiblement différentes selon les auteurs, l’énoncé est le même en “esprit” : “Tels sont ces deux grands luminaires, dont les orbites sont comme les orbites du ciel, et dont les dimensions sont égales (https://www.areopage.net/atxtheb/Henoch.pdf) ou encore” 3. Ce sont les deux grands luminaires ; leur orbite est comme l’orbite du ciel, et les proportions de leurs deux orbites sont égales (https://livres-mystiques.com/partieTEXTES/Apocryphes/Henoch_Et hiopien.pdf).Mais ce n’est qu’une des innombrables assertions qui, bout à bout, donnent une tout autre vision de la course du soleil et de la lune (notamment avec des précisions sur la luminosité propre de la lune) Bref, je ne doute pas que quelqu’un ait déjà fait ce “rapprochement”, mais une étude approfondie de ces textes en regard du dossier “terre plate” serait sans doute de nature à donner des indications… En te redisant toute ma joie de lire régulièrement le magasine Top Secret.

Xavier


Trial Fusion

Bonjour Roch, je me permets de t’envoyer un message déjà pour te dire que j’adore ce que tu fais et pour te faire part d’un jeu de Xbox qui s’appelle trial fusion. Sur le menu principal de la version XBox, on peut voir de nombreux thèmes chers à ta revue, comme l’ISS, le casque de predator, un ovni et j’en passe. Et le dernier casque à débloquer dans le jeu est tout simplement un lapin blanc …

Mederic B.


Pas de rétro pour Spaceman !

Bonjour. Soyons très franc : je suis globuliste, je crois à la Terre ronde, au fait que la NASA est bien allée sur la LUNE et a bien envoyé des satellites dans l’espace! Cependant je ne comprends pas pourquoi toutes les photos de Mars, Jupiter, Pluton, sont des simulations CG (Computer Graphics) ou des sculptures faites à la main (ça se voit surtout dans les livres); ni pourquoi la plupart des photos sont des rendus 3D utilisant du “displacement maps” et des “normal maps”. Je n’ai pas d’explications. Ou peut-être celles-ci : soit faire des photos nettes dans l’espace est très difficile et de fait, on est obligé de passer par des reconstitutions 3D, soit l’objectif est de dissimuler des installations spatiales militaires stratégiques.
Pourriez-vous proposer une analyse du STARMAN d’ELON MUSK aussi : idem les scientifiques nous expliquent que dans l’espace il n’y a pas d’occlusion atmosphérique ce qui expliquerait que le look ait l’air fake (comme le reconnait ELON). Idem : pourquoi avoir enlevé le rétroviseur de la voiture ? On voit les réflexions de la Terre sur la voiture mais pourquoi avoir enlevé le rétroviseur intérieur et ne pas filmer l’autre côté du rétroviseur externe ?

Monsieur B.


L’homme au-delà du mythe

Bonjour Roch, je suis tombé sur ce reportage sur Walt Disney : https://youtu.be/3581H_TUmVw. J’ai trouvé intéressante cette vision édulcorée d’un homme de génie du divertissement dans sa version lumineuse. Mais j’ai envie de faire mon naïf: n’atteint-on pas les limites de la propagande? En effet, malgré son titre prometteur, “l’homme au-delà du mythe”, il n’est fait nullement allusion dans ce reportage qu’il est l’un des inspirateurs de la “NASA” et pas d’allusion à l’ésotérisme, ni à l’occultisme bien évidemment. Reportage mainstream. Un homme qui s’est fait à la force de la main avec son talent à l’american way of life. Ce qui m’effraie, c’est le danger des gens de talent, de grand talent, voire de génie, à pouvoir tomber dans le côté obscur tout en gardant une facette brillante pour le grand public. Les entités du bas-astral, les sang noirs sont autour de nous, en nous… Ils nous observent et aucun individu sur cette Terre (quelle que soit sa forme) ne leur
échappe!

H.M


Nul n’échappe aux Chemtrails !

Bonjour, le 25 décembre 2017 j’ai pris des photos de chemtrails au-dessus de Digne-les-Bains dans les Alpes-de-Haute-Provence (04) où je réside. Ce quadrillage bien visible et systématique de notre beau pays a quelque peu gâché ma journée. J’ai réalisé qu’en effet, aucun espace aérien n’était épargné et qu’ici aussi malheureusement notre belle Provence ne fait pas exception à ce tragique phénomène. Fervent lecteur de Top Secret, je continue de me passionnerpour tous ces sujets importants que  vous abordez toujours avec professionnalisme et clarté pour nous aider à essayer d’y voir un peu plus clair dans ce monde compliqué et menaçant. J’espère vivement découvrir mes photos dans votre prochain numéro. En attendant, merci à toute l’équipe et longue vie à Top Secret. Amicalement,

Siegfried


La conscience est à ce prix

J’ai récemment relu votre livre, que j’avais dévoré il y a deux ans, mais je me suis rendu compte que tout livre important devait être lu trois fois. J’ai pu mesurer davantage l’étendue du travail de synthèse, la pertinence du découpage en chapitres courts visant à la clarté du propos, et surtout la justesse de l’hypothèse de départ. Elle permet cette représentation holistique du réel, dans toute sa diversité, sa complexité, son intransigeance aussi. La conscience est à ce prix. J’ai lu également l’article / interview sur FX hier soir. Gros malaise avec ce goût métallique dans la bouche indicateur de grand stress. Pas compris grand-chose in fine, sinon qu’il y avait un truc “gros” et une confusion importante. Et ce matin, je pense que les pièces se sont un peu assemblées. Son changement d’état, son apparence physique qui a changé radicalement, ses allusions “en haut, en bas”, l’arc-en-ciel qui se reflète inversé sur quelque chose (dôme ?) dans l’article précédent celui-ci… On est dans une immense light box et le 11/09 a été la “première” intrusion quantique flagrante du mélange des deux mondes. Et vous auriez parlé à son double, sa projection quantique, ce qu’il essaye de dire sans le dire, d’où son émotion et son changement d’état ? Quand il a vu le cube, l’ordinateur quantique, était-ce une sorte de passage, de changement fréquentiel entre ces deux instances de réel, parce qu’on ne voulait pas qu’il puisse témoigner ? En tout cas dans son état habituel. Et il aurait trouvé un moyen de le faire quand même. Il a participé à designer le “réel” que nous percevons, et sans doute l’image globale est bien plus grande que ces événements de 2001. L’IA avait déjà pris le pouvoir. Fait mal cette pilule rouge, mais ce n’est pas grave. On sent qu’on est venu pour ça, même quand ça tord l’estomac.Bonne continuation, et prudence malgré tout.

Nicolas E


La Résistance s’affiche

Voici la photo de notre oeuvre “Real eyes realize the Real Lies” SOCK &TETAL

Sur le planetarium de Nîmes (30) Gard en septembre 2017.

Vive la Résistance.

Tom Tag


St Maurice sous toutes les coutures !

Bonjour Roch, en visitant la cathédrale St Maurice à Angers, j’ai découvert une particularité vestimentaire surprenante … Maurice était soldat romain, au moment des premiers chrétiens. Il dirigeait un petit groupe de 7 soldats romains. Il leur fut donné l’ordre de massacrer un petit village, hommes femmes et enfants, et de le raser entièrement. Pris de pitié, ils refusèrent, ce qui leur valut d’être exécutés. D’où le grade de “martyrs”. Ils sont représentés en sculpture sur le portail de la cathédrale. Or, il semble bien qu’ils soient habillés selon trois époques différentes : romaine, médiévale et renaissance. Un symbole du récentisme? Allez savoir… Merci en tout cas pour toutes ces infos qui “arrachent” sainement nos croyances.

Marguerite.


Réseau Hartmann dans l’espace ?

Bonjour, je regarde avec intérêt vos vidéos et j’aimerais vous faire part d’une de mes observations. Les courants telluriques (réseau Hartmann) circulent à la surface du globe, suivant un quadrillage Est-Ouest/Nord-Sud, dont les bandes font 21cm de large. Ces bandes sont espacées Nord-Sud de 2 m et Est-Ouest de 2,50 m. C’est par ce biais que circulent l’Énergie vitale, l’Anima-Mundi, le Prana… Nous-mêmes captons cette énergie via nos chakras. Nous sommes en plus, fait de chair et de sang. La bonne marche de ces chakras influe sur notre santé. L’origine des maladies sur notre corps physique provient en amont de nos corps supérieurs. J’en viens aux super héros de la NASA qui ont été sur la Lune devant les caméras! Que se passerait-il, si un corps humain n’accédait plus à l’énergie vitale? Est-ce que le corps humain meurt ? Peut être, la NASA va nous vendre que sur la Lune il y a aussi un réseau Hartmann. Mais peu importe. Jusqu’à quelle altitude monte le réseau Hartmann ? Est-ce qu’en orbite basse les astronautes, de la station ISS et notamment déguisés en singe et avec de la laque dans les cheveux, peuvent bénéficier de ce Réseau ? Autre chose. Je vous ai indiqué plus haut les caractéristiques de ce réseau. Mais ces données sont-elles au niveau de la mer ? On ne sait pas. Apparemment c’est partout pareil, quelle que soit l’altitude. Et pourtant si l’espacement de ces bandes Est-Ouest est de 2,50 m et Nord-Sud de 2 m au niveau de la mer, elles diffèrent plus on monte en altitude à cause de la courbure de la Terre. Les géobiologues confirment les constantes de ces données ce qui confirmerait la théorie de l’univers à 2 dimensions et non à 3. Concernant les dinosaures. Je suis maçon/terrassier. Plus on creuse, plus ça coûte cher puisqu’il faut des engins adaptés. À partir d’une certaine profondeur il faut étayer sans compter des désordres souterrains qu’on peut rencontrer, une nappe phréatique par exemple ce qui implique une étude de sol préalable. Maintenant j’ai une question. Les dinosaures sont censés avoir disparu il y a 60 millions d’années, à quelle profondeur il faut creuser pour trouver des fossiles de dinosaures ? Les couches géologiques se sont succédé et ce n’est certainement pas à 10 m qu’on peut en trouver. Une telle opération serait tellement coûteuse que cela ne vaudrait pas le coup, à moins de tomber sur une nappe de pétrole. Les faussaires du 19e ont bâclé ce genre de détails. Vous faites remarquer dans une de vos vidéos l’absence du montage filmé de la station ISS. Là, c’est exactement la même chose. Il n’y a aucun documentaire montrant des engins, plutôt mastodontes, et l’organisation que cela nécessite pour découvrir des fossiles de dinosaures. Et en plus c’est même pas sûr d’en trouver.

Pascal F


La Matrice a ses routines

Bonjour, je souhaitais partager avec vous une anecdote plutôt déroutante. Cela fait quelques temps que je m’étonnais que lorsque je sortais de chez moi souvent aux mêmes heures, je tombais toujours sur des personnes bien précises que je n’avais pas envie de voir quel que soit l’endroit ! Au début je me disais : pure coïncidence ! Mais à force que cela se produisait, alors que j’essayais de les éviter en passant par des endroits différents, ces personnes indésirables (toujours les mêmes) se retrouvaient tout le temps sur mon chemin ! Étrange, non ?! Donc je me suis dit pourquoi ne pas changer mes horaires de sorties et voir si cela se reproduisait? J’applique alors cettestratégie et au début cela marche, je ne retrouve plus ces personnes sur mon chemin! Mais après plusieurs mois de cette routine, bingo, je retrouve de nouveau ces personnes sur mes trajets lors de mes sorties avec mes nouveaux horaires! Je ne sais pas si c’est la matrice qui s’amuse et aime mettre sur ma route des choses dérangeantes pour moi-même ou si un bug de cette matrice crée ce phénomène? Tout ceci est très étrange et je ne sais pas si cela arrive à d’autres personnes ou même à vous très cher Roch? Je crois qu’il faut éviter la routine dans ses déplacements, ce qui évite à la matrice de nous imposer ce genre de phénomènes, comme cela nous pouvons la déstabiliser et nous pouvons lui filer entre les doigts ! La liberté se mérite ! Sinon, je voulais aussi vous parler de la série Superman qui repasse sur 6ter en ce moment. Je souhaitais voir ce qu’ils y annoncent puisque maintenant j’observe les choses bien différemment qu’auparavant ! On y parle des ondes à micro-ondes, d’êtres à apparence humaine qui sont de vrais robots, de voyage dans le temps, d’ondes qui pulvérisent les humains en un petit tas de poussière, d’ondes utilisées par téléphone et au travers de l’électricité (cela fait penser au compteur Linky) afin de manipuler mentalement la population pour qu’elle agisse à la guise de ceux qui nous gouvernent, de la NASA, l’homme en noir (une ombre tueuse), les clones… bref tout ce dont parle votre magazine. C’est dingue d’y retrouver tout cela alors que cette série date de 1993 !

Dianna


ILLUMINATIAM

Cher Roch, j’ai lu avec intérêt ton précédent édito et deux jours après je suis tombé sur le site illuminatiam Observe bien leurs logos : le logo rouge insiste subliminalement sur les deux lettres IA au centre de l’image (avec le mot “official” légèrement décentré pour cela). Le cercle au-dessus de l’oeil semble aussi représenter la planète puisqu’on retrouve le même croissant au-dessus des deux, dans ce cas l’oeil est représenté au pôle Sud. Le pôle Sud n’apparait sur aucune photo de ce groupe qui représente la Terre à tout va, il est soit flouté soit coupé. On notera aussi l’emprise sur le monde clairement représentée et le(s) chevron rouge sous l’oeil-pyramide, symbole que l’on retrouve décliné sous toutes ses formes sur les logos des agences spatiales comme tu sais.

Nicolas


Retour du fantôme de Chaplin

Bonjour Roch. Dans votre dernière vidéo (RDV avec Roch épisode 7.1), lors de la séquence sur les progrès des ordinateurs, on aperçoit, à 28:17 sur un écran de pc un lapin blanc en 8 bits … Puis quelques secondes plus tard, lors d’un trawling dans un bureau, on aperçoit comme un fantôme de Charlie CHAPLIN. Le trawling va de la droite vers la gauche. Au début de la séquence, CHAPLIN se trouve à droite (28:22), puis réapparaît sur la gauche de l’écran (28:29), comme pour Pac-man ! Concernant le lapin blanc, je pense que vous l’avez mis sciemment, comme pour nous inviter à vous suivre, mais la présence de Charlie Chaplin, qui a été le déclencheur de vos articles sur les voyageurs du temps, est-ce que vous l’avez fait apparaître volontairement ?

Jean-Philippe M.

RDLR : Écoutez je suis sidéré par ce que vous m’apprenez là. Je n’avais même pas remarqué ces anomalies étranges. Je me demande même si elles étaient là lorsque j’ai choisi la séquence. Le lapin blanc a été la mascotte de TOP SECRET durant toute notre enquête sur les voyageurs du temps en effet. Et voir Chaplin se déplaçant comme Pac-man, c’est comme une signature. La Matrice a un oeil sur TOP SECRET et sur nous tous. Vous pouvez retrouver la vidéo originale ici : https://www.youtube.com/watch?v=Srp2vvn38q8 Notre aventure ne fait que commencer.


Matrice, Cubes et Effets Spéciaux

Hello Roch. J’ai vraiment apprécié l’article “Au-delà du voile de la matrice”. Le monde du cinéma me fascine depuis que je suis gamin. Très jeune j’ai compris qu’un film était en partie une illusion, depuis j’ai toujours voulu en savoir plus sur leur fabrication. Je suis aujourd’hui ce qu’on appelle un cinéphile, en particulier le cinéma américain. Donc cet article c’est juste du pain béni pour moi! J’ai moi-même des amis qui bossent dans les effets spéciaux et dans le cinéma en général mais pas au niveau de (FX). La création de mondes imaginaires me parle vraiment et quelque part ils rejoignent les mondes invisibles (le paranormal), passion commune née en même temps que celle du cinéma dans mon enfance. Et c’est aussi pour ça que je lis Top Secret depuis plus de 10 ans maintenant, vous explorez tous ces domaines. On peut dire que le cinéma est d’abord français. Il est né avec les frères Lumière et les effets spéciaux quant à eux ont été en partie inventés par
Georges Méliès. Ce sont des illusionnistes, des truquistes, leur but étant de nous embarquer dans leur histoire, de nous faire accepter ce que l’on voit, de nous faire croire à leur monde. Les effets spéciaux, s’ils sont utilisés à bon escient, servent d’abord l’histoire, et la technologie qui permet de les créer, est avant tout un outil. De ce fait de grands génies des effets spéciaux comme Douglas Trumbull, Dennis Muren, Joe Letteri pour ne citer qu’eux, continueront avec l’aide des réalisateurs et de tous les artisans de l’image de nous proposer des mondes de plus en plus convaincants.
Mais revenons au sujet des mondes virtuels, j’ai été soufflé d’apprendre, l’existence de ces fameuses lentilles à réalité augmentée pour aider les acteurs, tout ce que cite ta source comme la light box, la motion-capture etc., quand on s’intéresse au ciné behind the scene, on en a connaissance, mais les lentilles qui existent depuis 1997, j’en suis stupéfait ! Je n’ai jamais trouvé une seule anecdote à ce propos, ni dans les making-of et autres interviews.

J’aimerais te parler du dernier film de Steven Spielberg, qui est pour moi le meilleur réalisateur de tous les temps, dans Ready Player One adapté du roman d’Enest Cline, justement on parle de réalité virtuelle, de la technologie, de l’I.A mais aussi de la nostalgie donc du passé. En deux mots, le personnage d’Hallyday, le “créateur” “le Dieu” de l’Oasis est une sorte de reflet de Spielberg lui même, c’est un créateur d’Univers qui met tout en oeuvre pour que l’on adhère à son monde, que l’on croit aux personnages virtuels, que l’on ait del’empathie pour eux (un sacré défi technique pour l’équipe des sfx). Mais avec une mise en garde justement qui renvoie à notre propre réalité, qu’il faut bien le dire, est diluée dans le monde numérique. Il apporte un regard à la fois fascinant sur la technologie mais aussi une peur bleue, un peu comme il l’a déjà fait avec A.I. et Minority Report. Le film se conclut sur la phrase “Quoi de plus réel que la réalité”. Spielberg est aussi un des producteurs des “transformers” et à ce propos il a confié l’adaptation du roman Robopocalypse à Michael Bay, qui parle là encore des dangers de l’I.A. Tout cela pour dire que ta source n’a pas à se culpabiliser sur la création de ses mondes imaginaires. C’est au spectateur de faire preuve de discernement. Oui on le sait, une grande partie d’ Hollywood est gangrénée par l’ego, que des films comme les Marvels sont réalisés à la chaine par des pantins et autres “yes men” qui servent de réalisateurs. Mais il y a aussi de grands auteurs comme Spielberg qui ironiquement sont les patrons de tous ces divertissements. En fait, on en revient toujours à l’outil; qui est la personne qui s’en sert ? Quelles sont ses intentions ? Une technologie mal employée peut être source de gros ennuies, la série Black mirror exacerbe bien ces vices. Et il y a les auteurs comme James Cameron, à fond dans la technologie, dans les mondes inventés, mais qui lui aussi nous met en garde. Je n’ose même pas imaginer la fabrication de ses prochains avatars ! En fait avec la caméra virtuelle, tout est possible pour le réalisateur. Les seules limites sont celles de son imagination. Dans un autre registre un réalisateur comme Guillermo Del Toro projette dans ses mondes imaginaires, ses films, tout un message alchimique que chaque spectateur, s’il s’en donne la peine, peut découvrir au fil des scènes. Le cinéma est un art et comme toute oeuvre le créateur y projette beaucoup de sa personne, un morceau de son âme en quelque sorte. L’intention compte dans ce processus et une fois l’oeuvre terminée, il la livre au monde. Rentre alors en jeu pour celui qui la contemple, son ressenti, ses émotions et c’est cela qui permet de voir si on a affaire à quelque chose de bon pour nous ou non. Certains vont me dire que justement, la matrice se sert des artistes (qu’elle crée), de leurs talents, de leurs oeuvres comme d’un aspirateur d’émotions, d’énergie humaine. Et plus il y a de fans et de gens touchés, plus elle se nourrit et grandit encore et encore … Et c’est vrai ! Mais sachez que la résistance, le commando d’élite fait de même, c’est une des voies d’accès du white-in. Si vous êtes touché en plein coeur par une oeuvre, qu’elle vous transporte et qu’au contraire elle vous remplit d’énergie et vous soulève, vous saurez d’où ça vient ! En passant, je vous conseille d’aller voir la page facebook d’Alex Proyas. On peut facilement discuter avec lui et son prochain film va faire autant de bruit chez les chercheurs de vérités, que Prédiction et Dark City, un cinéma sombre, complexe et passionnant. Enfin je vous livre ci-dessous un extrait du making of de Rencontres du troisième type. Il s’agit d’une scène qui n’a pas pu être tournée à l’époque, faute de moyens techniques ! Et qu’est-ce qu’on y retrouve ? Des cubes dotés d’une I.A. Je vous envoie aussi, une publicité parue dans une brochure de gazon de sport. Je n’ai pas compris la pub, mais chacun des lecteurs de TOP SECRET pourra se faire sa propre interprétation … Par contre j’ai hâte de lire la suite de cet entretien, notamment pour avoir plus d’infos sur le transport d’informations. Cela fait penser à la fois à Nikola Tesla mais aussi aux théories “new âge” où l’on dit que tout est connecté par une forme d’énergie… Cela doit être vraiment passionnant de discuter avec cette personne, son vécu est jouissif, mais il faut qu’il arrête de culpabiliser sur qui il est, sur ce qu’il a fait, son métier, ses intentions premières ne sont pas mauvaises, l’imagination et les rêves sont une bonne chose et c’est avec ça que la résistance va tout faire basculer, en prenant au piège la matrice avec ses propres outils !

Cyrille


Yoko Tsuno et l’IA

Il y des (nombreuses) années, je lisais Roger Leloup, et sa série de Yoko Tsuno. Souvent, il y était question d’extraterrestres, qui après avoir détruit leur planète, se mettaient en léthargie profonde, non sans avoir confié leur vie et leur survie à un robot cerveau central. Et le robot trouvait la planète Terre, s’enfonçait sous terre, et les extraterrestres étaient réveillés petit à petit par le “robot cerveau central”, qui était devenu la tête pensante et dirigeante, lisant dans leurs pensées et donc leurs émotions. Yoko Tsuno tient tête et finit par vaincre ce monstrueux “IA”, Dieu, en se mettant en zen, c’est-à-dire sans pensée et sans émotion. Or, pour moi, c’est une des meilleures solutions pour que nous retrouvions la mémoire de notre origine) et, ce faisant, et même si la vérité peut sembler démodée, la Pure Conscience d’Être que nous sommes. Encore mille mercis, c’est un beau travail, et nous sommes en train de réussir à vaincre la bête.

Marguerite.


Mobilier urbain déformé

Bonsoir Roch, ci-joint une photo d’un mobilier urbain de la ville, non loin de la campagne où j’habite ! Un défoncement du métal super mal placé car rien n’a pu endommager de cette façon cette
barrière de protection, juste à cet unique endroit et sans avoir endommagé celle juste à côté !

Continuez à nous ouvrir les yeux.

Dianna

 

About Author