L’eau sur Terre : le mystère s’épaissit avec Rosetta

L’eau sur Terre : le mystère s’épaissit avec Rosetta

Depuis début août et son arrivée dans les alentours de l’astre, Rosetta observe avec son spectromètre ROSINA cette boule de neige sale chauffée par le Soleil, dont la glace passe de l’état solide à celui de vapeur en éjectant des poussières qui forment la chevelure de la comète.

First_measurements_of_comet_s_water_ratio_-_copie

Or, il se trouve que la vapeur d’eau de 67P/Churyumov-Gerasimenko est nettement différente de celle que l’on trouve sur Terre, a révélé l’équipe scientifique de la mission dans la revue américaine Science parue le 10 décembre. Elle balaie du même coup la théorie selon laquelle notre planète serait devenue “bleue” uniquement grâce à l’eau apportée par la collision de comètes avec la Terre.

Lire la suite sur Enjoyspace

Categories: Actualités