Rosetta: de surprise en surprise

Rosetta: de surprise en surprise

La mission Rosetta a permis d’avancer de façon significative dans la connaissance des comètes, notamment sur le rôle que ces petits corps du système solaire ont pu jouer ou pas dans l’apparition de la vie sur Terre.
Les comètes, qui se sont formées il y a 4,5 milliards d’années, font partie des objets les plus primitifs du Système solaire.

tch

Les ingénieurs de la mission s’étaient préparés à faire atterrir le robot Philae sur le noyau d’une comète ayant la forme d’un ballon de foot américain.
Mais quelques mois avant l’opération, ils ont réalisé qu’elle avait tout d’un « canard de bain » avec une petite tête, un gros corps et un cou fissuré.
La comète était-elle en train de se couper en deux du fait de l’érosion ou bien s’agissait-il de deux morceaux de comètes collés entre eux?
« Les analyses font pencher nettement la balance en faveur de la seconde hypothèse », déclare l’astrophysicien Francis Rocard, responsable du programme Rosetta au Cnes, l’agence spatiale française. « La collision a dû se produire à très faible vitesse, car sinon la comète aurait explosé ». Très poreuse, la comète est fragile.

Lire la suite sur Sudhorizons

Categories: Actualités