La neuvième planète aurait fait basculer les orbites du Système solaire

La neuvième planète aurait fait basculer les orbites du Système solaire

La neuvième planète du Système solaire n’a toujours pas été observée. Mais en attendant la preuve de son existence, les astronomes viennent de découvrir un argument de plus pour la prendre au sérieux. Les perturbations gravitationnelles qu’elle exercerait rendent compte d’une énigme de la mécanique céleste, l’inclinaison des orbites des autres planètes par rapport à l’équateur du Soleil.

934b2ba88d_planete_9_X__cc_by_sa_40_Tomruen_nagualdesign

Fin août 1846, l’astronome français Urbain Le Verrier rendait public le résultat des calculs qu’il avait menés en utilisant la théorie des perturbations en mécanique céleste, intensément développée par Lagrange et Laplace des dizaines d’années plus tôt pour étudier notamment la stabilité des orbites du Système solaire. Il en résultait qu’une nouvelle planète existait au-delà d’Uranus et que c’est l’influence de sa gravité qui expliquait les anomalies des mouvements de la planète découverte au XVIIIe siècle par Herschel. Il s’agissait bien sûr de Neptune, autour de laquelle un autre astronome français, André Brahic, découvrira des anneaux au XXe siècle.

lire la suite sur Futurascience

Categories: Actualités

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /var/www/vhosts/topsecret.fr/httpdocs/wp-content/themes/novomag-theme/includes/single/post-tags.php on line 4