L’effondrement de l’Île de Pâques remis en question

L’effondrement de l’Île de Pâques remis en question

Une nouvelle étude revient sur les théories d’effondrement de la société de l’Île de Pâques. Des contraintes environnementales auraient lourdement pesé.

Ahu Akivi, Moai

“EFFONDREMENT”. N’en déplaise aux tenants de “l’effondrement” de la civilisation de l’Île de Pâques, la déforestation et la croissance démographique incontrôlée ne sont pas les seuls responsables de la disparition dès la fin du 17e siècle de la population qui occupait cette petite île du Pacifique. Dans un article publié en janvier 2015 dans la revue PNAS (Actes de l’Académie nationale des sciences), Christopher M. Stevenson, de l’université Virginia Commonwealth (États-Unis) et son collègue Thegn N. Ladefoged de l’université d’Auckland (Nouvelle-Zélande) dressent en effet un tableau beaucoup plus nuancé et complexe de ce qui s’est passé dans l’île, s’opposant de fait aux conclusions trop simplistes largement diffusées jusqu’alors.

Lire la suite sur Science et Avenir

Categories: Actualités