A propos de Tolkien | TS N°60

A propos de Tolkien | TS N°60

Avertissement : Cette rubrique présente un échantillon de témoignages, d’expériences, et de réflexions que nous recevons de la part de nos lecteurs. Nous tenions à réserver un espace de liberté d’expression à tous les passionnés de mystè- re. Cependant, ne perdons pas de vue que ces cour- riers ne sont absolument pas représentatifs d’une quel- conque opinion de la rédaction.

Bonjour,

Souvent vous faites référence au “retour du roi”, comme au retour d’une espèce d’extraterrestres sur Terre, pour soumettre les peuples. Ce “retour du roi” me fait penser au Seigneur des anneaux de J.R.R Tolkien que j’ai lu il y a déjà quelques années.

Les elfes et les nains que l’auteur décrit ressemblent à des E.T installés sur Terre qui se partagent le territoire et la connaissance. Les premiers rois (dont est issu Aragorn) vivaient deux fois plus longtemps que les autres hommes et ils avaient des sens bien plus développés. Ces sens semblaient directement influencés par cette connaissance extraterrestre. Le mal est né du maître de Sauron qui à l’origine est lui aussi un elfe, exclu d’une île, citée magnifique où vivaient au début les premiers elfes. Puis ces créatures se sont peu à peu retirées de notre Terre en prenant des bateaux. Quant aux nains ils ont creusé des cités sous Terre et ils ont disparu très vite ou ils ont été tués.

Peu à peu les hommes se multiplièrent et furent amenés à dominer la Terre. On peut imaginer qu’ils oublieront même que les elfes et les nains ont existé. Le retour du roi dans le livre est celui d’Aragorn le dernier descendant des rois Dunedains. Apparemment cela n’a rien à voir avec le “retour du roi” dont vous nous parlez… Mais pour le reste, est-ce que ça pourrait ressembler à l’histoire de notre Terre et des premiers extraterrestres venus s’installer ? Les uns se cachant des hommes sous terre et les autres sous les mers ?

Et les magiciens comme Gandalf viennent-ils d’un ordre secret en traversant les époques pour orienter les hommes et les destinés vers des desseins qui échappent au commun des mortels ? Ils ressemblent à des voyageurs du temps.

Qu’en pensez-vous ? Est-ce que Tolkien est un auteur inspiré ? Savait-il des choses qu’il voulait partager de façon codée ? Merci.

Alain


Réponse de la rédaction :

Merci de votre message très pertinent qui me donne l’occasion de faire quelques interprétations personnelles sur l’œuvre de Tolkien que nous citons souvent dans TOP SECRET. En effet Tolkien était un auteur au moins “inspiré”. Je me suis souvent demandé en fait s‘il n’avait pas subi, tout bébé en Afrique du Sud, un rituel dont la puissante magie africaine a le secret, et s’il n’a pas conservé de cette expérience une inspiration/mémoire /connaissance… Comme si cette expérience avait pu en partie protéger les mémoires du “Commando d’élite” qui est en lui, malgré le formatage du virus humain.

De fait, on sent qu’il y a dans son œuvre des points confus que lui même n’a peut-être pas consciemment compris. Ces points qu’il ne pouvait concevoir au début du XXème siècle, nous pouvons mieux les appréhender aujourd’hui. L’exemple le plus flagrant est la référence aux “vaisseaux” qu’il s’est représenté effectivement comme des bateaux.

Son époque n’étant pas encore à la mode “extraterrestre”, il ne pouvait pas se rendre compte que les elfes étaient effectivement des entités venues d’ailleurs. Et s’il entendait une voix lui dire “qu’ils embarquent dans des vaisseaux”, il ne pouvait pas penser “vaisseau spatial”… il a donc imaginé des bateaux. Ainsi, s’il entendait une partie de sa conscience intérieure, il n’arrivait pas à décoder ses propos autrement qu’avec les conceptions de son époque.

Autre exemple de choses entendues, mais pas forcément comprises et ayant donné lieu à une confusion : Tolkien n’a peut-être pas exactement compris la véritable nature de cette entité Sauron qu’il a représentée par un œil… de reptile…

L’œil flamboyant étant en réalité une évocation du Soleil. Idem pour l’anneau que j’interprète comme l’or sous forme de monnaie. L’or a exactement les mêmes facultés que le fameux anneau puisqu’il rend fou les hommes et fait que les frères eux-mêmes s’entretuent… L’anneau unique, la monnaie unique (étalon or) est la propriété de Sauron tandis que les autres créatures de la Terre ont des anneaux secondaires (monnaies secondaires) dont la valeur avait une correspondance en or. Ainsi, avec cet anneau/pièce (en or), Sauron était capable de les gouverner tous… N’oubliez pas que certaines pièces étaient autrefois trouées en leur centre comme des anneaux.

Je note au passage que ce pouvoir est en train de revenir à notre époque avec les gouvernements de la planète qui passent les uns après les autres sous le contrôle de la finance… En ce qui concerne la terre du milieu, je me demande parfois s’il n’est pas question d’une époque si lointaine de l’histoire de notre planète, que les continents étaient alors une seule terre (la Pangée) au centre d’une vaste étendue d’eau : d’où la terre du milieu… Depuis l’expansion de la Terre est passée par là donnant naissance à plusieurs continents (voir TS n°58).

Mon sentiment c’est que l’histoire de Tolkien se termine en fait avec la première “Chute”, la “Chute” représentant le passage de notre système solaire dans une dimension intermédiaire, à la suite du premier ordre mondial et le déclenchement du premier black-out par Sauron et ses sbires et contre lequel les Elfes (conscience christique) n’ont rien pu faire.

Et c’est pourquoi tous doivent quitter la planète à bord de vaisseaux, car une fois la chute survenue, il ne sera plus possible de quitter cette matrice figée dans sa dimension intermédiaire. Les hommes restent sur Terre, car ils sont une création de Sauron, tout comme les nains et les hobits. Seuls quelques un ont le privilège de s’élever avec les elfes et les Magiciens. Ces derniers sont des hommes de la première création, celle n’ayant pas eu à subir le “formatage” et dont la Conscience intérieure a pu laver l’ADN du virus humain. (Autant de notions abordées lors des derniers éditoriaux).

Finalement Aragorn roi hybride de lignée reptilienne, va diriger le premier nouvel ordre mondial de 1000 ans, puis d’autres rois hybrides prendront sa suite.

Au moment des alignements, le roi Sauron revient et à chaque fois il déclenche le nouveau black-out enterrant la mémoire des hommes, mémoires que Tolkien a réussi à faire ressurgir sous les traits d’une admirable fiction… C’est pourquoi cette œuvre est conçue pour s’adresser aux Consciences qui nous habitent, et c’est pourquoi nous ressentons que cette œuvre, malgré son happy end, est en réalité une œuvre très sombre qui raconte comment l’ombre a pris possession de la Terre. C’est la véritable fin cachée de l’œuvre, et qui s’impose, car elle explique le retour du véritable roi, c’est-à-dire le retour de Sauron sur Terre qui intervient dès le commencement de l’histoire.

L’autre roi (Aragorn) est seulement celui du nouvel ordre mondial à qui Sauron donne les clefs du monde pour 1000 ans. Mais l’œuvre nous montre aussi par deux fois la fin “rêvée”, celle qui nous donne espoir et nous apprend que nous pouvons triompher du roi de ce monde… Il y a encore beaucoup à dire, mais désormais les lecteurs peuvent comprendre par eux-mêmes…

tsm60

> Retrouvez l’intégralité du courrier des lecteurs dans le TOP SECRET N° 60


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /var/www/vhosts/topsecret.fr/httpdocs/wp-content/themes/novomag-theme/includes/single/post-tags.php on line 4