Expériences – Témoignages – Réflexions | TS N°91

Expériences – Témoignages – Réflexions | TS N°91

Avertissement : Cette rubrique présente un échantillon de témoignages, d’expériences, et de réflexions que nous recevons de la part de nos lecteurs. Nous tenions à réserver un espace de liberté d’expression à tous les passionnés de mystère. Cependant, ne perdons pas de vue que ces courriers ne sont absolument pas représentatifs d’une quelconque opinion de la rédaction.


Ciel holographique

Bonjour. Je me permets de vous envoyer cet email concernant votre déclaration : “le ciel serait holographique” dans la vidéo Rendez-vous avec Roch. Le triomphe des francs-maçons (à 1 h 15 min 7 s sur https://youtu.be/GVT3Ep_HfE0?t).


Je suis chercheur de vérité (dans une moindre mesure que vous et d’ailleurs je vous félicite) et en ce moment j’étudie les étoiles. Or je suis tombé sur des incohérences manifestes…
Comme Alice, j’ai suivi le lapin blanc et j’en suis arrivé à cette conclusion : “le ciel est une image stéréographique rotative projetée au-dessus de nous”. Je détaille tout ici dans un forum, ça a été passionnant pour ma part et je creuse encore (http://terreplate.forumactif.com/t23-le-ciel-est-une-image-stereographique).
Aussi je souhaiterais vous montrer une image tirée de votre vidéo qui en dit long, une représentation stéréographique de la Terre… avec le père Noël ! Le mensonge des parents… le mensonge des enfants… ensemble… Sans parler que j’ai été le 6666e à avoir vu la vidéo. Il y a des choses surnaturelles qui nous guident dans cette quête, le sentez-vous ? Mes amitiés.
V.V


Dernière photo de l’ISS

Bonjour. Nous avons eu de magnifiques photos “des îles de Kerguelen” de Thomas Pesquet prises de la station spatiale. Tout semblait parfait, et l’on pouvait voir de superbes rotondités de notre chère planète Terre. Le problème c’est que lorsque l’on utilise des applications anti-fisheyes comme “Lens Corrector for Gopro” (Apple), l’application va faire tout de suite un recadrage automatique de la photo d’origine, pour remettre l’image dans ses bonnes proportions. Ça ne fonctionne pas sur toutes les photos car cela va dépendre de l’intensité de l’effet “fish-eyes” utilisé.


Mais dans le cas présent, on constate que les trois bords de l’image (haut, gauche et bas) sont du coup légèrement concave (vers l’intérieure de l’image), effet qui permet d’augmenter la “rondeur” du bord de la planète située à droite.
Si on réduit cet effet, l’application va nous permettre de remettre petit à petit et de façon automatique les bonnes proportions, pour en arriver à un bord de Terre plate. Parfois, l’image utilisée sera tellement en mode “fish-eyes”, que l’application montrera alors un bord de Terre “concave” à la place d’un bord plat. Cordialement.
Joël


Avions et étoiles

Bonjour. Je viens avec plaisir de visionner votre dernier épisode des Rendez-vous avec Roch, c’est excellent, la logique se tient, j’arrive à y adhérer et cela m’éclaire sur beaucoup de choses, merci beaucoup. Cela fait un moment que je souhaitais vous écrire, et je profite d’avoir vu votre mail dans l’un de vos commentaires pour le faire. En effet, j’avais été marqué par l’une de vos remarques dans un épisode précédent ou vous disiez que l’on ne pouvait pas voir les étoiles au-delà d’une certaine altitude en avion.


J’ai été pressé de pouvoir le constater moi-même, car il m’est arrivé régulièrement de faire des vols long-courriers et notamment entre l’océan Indien et la France ces dernières années. Profitant d’un déplacement professionnel entre la fin janvier et le début février de cette année, je me suis empressé de pouvoir le constater par moi-même.
Mais manque de chance pour moi, sur le vol aller, si ma place était bien côté hublot, dans la compagnie “Air austral”, les nouveaux avions sont équipés de hublots avec une technologie électronique qui permet à celui-ci de se teindre avec des cristaux liquides (à la manière des verres correcteurs qui teintent automatiquement vers le sombre en fonction du niveau d’éclairage).
Pour être précis, il y a deux petits boutons au bas du hublot afin de teinter celui-ci vers le foncé ou au contraire l’éclaircir. La teinte foncée lui permet de devenir pratiquement opaque. Le bouton nous donne l’illusion d’en avoir la parfaite maîtrise, or il s’avère qu’à un certain moment du vol, le commandant de bord doit décider de bloquer les boutons et le passager n’a plus aucune possibilité d’éclaircir son propre hublot.


C’est exactement ce qu’il s’est passé dans mon cas, et j’ai donc ressenti une véritable frustration, car il m’a été impossible de reprendre la main sur cette commande pour éclaircir le hublot et voir ce qui se passait dans le ciel. J’avais deux hublots de mon côté et aucun des deux ne fonctionnait librement. Fort heureusement sur le vol retour (début février), les commandes n’ont pas été bloquées et j’ai donc pu constater que les étoiles… étaient bien là, plein d’étoiles, partout et lorsque j’ai contrôlé l’altitude, nous étions entre 11 000 et 12 000 km de haut.
Tout le long du voyage (vol de nuit entre 20 h 45 et 5 h 15 à peu près) j’ai bien vérifié, et toujours la même constatation de la vue sur les étoiles.
Je peux donc affirmer (en tout cas de mon coté) que l’on voit les étoiles, cela me rassure… un peu, mais je reste très méfiant et très étonné que ce tout nouveau système, qui a priori est généré par un courant électrique (puisque gérable à partir de bouton de commande) et qui doit donc être un minimum énergivore puisse remplacer de simples volets manuels à moindre coût et tout aussi efficace.
Que l’on veuille imposer la fermeture des volets lors d’un vol long de jour, et afin de permettre à tous les voyageurs qui le souhaitent, de dormir, je comprends tout à fait, mais que l’on impose la fermeture des volets en pleine nuit alors qu’il n’y a aucune gêne ou aucune lumière parasite, je trouve cela plutôt bizarre et très gênant, comme s’il fallait nous cacher quelque chose…
J’ai hâte de voir la suite de vos épisodes, j’ai hâte de réellement comprendre les choses… Je vous souhaite de bonnes continuations et j’espère a très vite. Cordialement.
K. A
RDLR : Si vous avez bien écouté ce passage où je parle des hublots dans la vidéo, c’est juste une idée qui me passe par la tête, une anecdote dont je me souviens, et en fait j’invite les gens à s’interroger sur cette question… Je n’affirme pas.
Bref… j’ai appris depuis, que lors de ces voyages, selon les conditions atmosphériques, les étoiles étaient visibles, et d’autres fois non… Cela en fonction de la présence de la Lune ou pas… Ainsi, dans un voyage, on condamne les hublots, et dans un autre, les hublots restent libres… et justement les étoiles sont visibles. Cela me paraît très intéressant. Votre témoignage est à creuser…


Parabole au ras du sol

Bonjour. Toujours mieux… je viens de prendre plusieurs clichés d’une antenne réceptrice parabolique qui est véritablement située au ras des pâquerettes (son propriétaire étant situé au rez-de-chaussée d’un immeuble) et pointant toujours à l’horizontale avec pour premier obstacle la clôture et une haie d’arbustes de l’immeuble, alors que l’antenne râteau classique est quant à elle toujours située sur le toit, cherchez l’erreur !


Vidame noir


Terre plate en avion

Bonjour. Hier soir j’ai pris un avion à 22 h à Singapour pour Paris via Istanbul. J’ai pu regarder à travers les deux hublots ouverts et j’ai vu une constellation d’étoiles en forme W (je pense à Cassiopée, mais je n’en suis pas certain).
Ce qui est sûr, c’est qu’à aucun moment, l’angle de vision de la constellation n’a changé entre Singapour et Istanbul. À aucun moment on ne voit la courbure de la Terre. Or l’avion a parcouru 9000 km, et il aurait dû prendre un degré d’angle tous les 122 km (44 000 km la circonférence de la Terre divisée par 360 degrés).
Donc sur 9000 km l’avion aurait dû avoir 73 degrés d’inclinaison par rapport au début du vol s’il survolait une sphère telle que la Terre. Or je suis formel, la constellation à l’Est a été constante en base du début à la fin du vol. Donc ces 9000 km effectués par avion n’étaient pas autour d’une sphère (Terre), mais sur une Terre plate. Surtout que nous étions à plus 10 000 mètres d’altitude et qu’à cette altitude le rayon par rapport au centre de la Terre ronde aurait dû engendrer 73 degrés d’inclinaison entre le début du vol et la fin du vol ! Salutations.
Un lecteur


La campagne d’Égypte

Bonjour. Voici une réflexion sur les maîtres francs-maçons dont le but est de nous cacher la réalité de ce monde et de nous maintenir dans l’enfermement dans une boucle spatio-temporelle. Mais pour nous cacher cela, il faut qu’ils aient un autre intérêt, puisqu’eux-mêmes sont enfermés dans cette boucle qu’ils connaissent bien.
Ainsi, ils savent que l’extrême majorité de l’humanité est endormie, mais ils trouvent encore un intérêt à nous “balancer” de plus en plus de “fake”, pourquoi ? Enfin, au sujet de la campagne d’Égypte de Napoléon 1er, si je peux apporter quelques éclaircissements, j’ai envie de dire qu’il y aurait beaucoup de vérité à rétablir sur le personnage.


Son avatar le suit encore dans cette vie… Napoléon fait partie de ces personnages qui semblent avoir été missionnés par le Christ pour établir plus d’équité dans ce monde. Contrairement aux apparences et à ce que les historiens en ont fait, c’était un homme de cœur et de conviction qui s’est maintes fois fait piéger par ses proches, l’entraînant sans cesse dans des guerres poussées par des coalitions étrangères (souvent menées par les Anglais. Petit parallèle avec Hitler, poussé à la guerre par les Anglais). C’est un peu comme sur un terrain de sport, celui qui est vu par l’arbitre, ce n’est pas celui qui a provoqué.
Il y avait dans son entourage immédiat, un vrai serpent et on pourrait l’affilier à un vrai sang noir. Ce personnage qui a traversé du Directoire en passant par l’Empire jusqu’à la royauté sans souci (c’est dire comme il naviguait en eau trouble), complotait tout le temps avec les adversaires du régime, un coup les Anglais, un autre les Russes et Autrichiens. Ce personnage gardien du gouvernement de l’époque quand Napoléon partait en campagne, avait du vrai temps libre pour semer le trouble et tacler en permanence l’empereur. C’est lui qui a maintes fois entraîné l’empereur sur un chemin déviant, tel un serpent sifflant aux oreilles de l’empereur des chemins de gloire, des fausses pistes.
Ce grand maître noir, grand séducteur, s’arrogeait de nombreux droits, comme celui de critiquer ouvertement l’empereur devant ses généraux, celui de dévier les généraux et maréchaux de l’empire (au passage, le Gers étant le département ayant fourni le plus de gradés au gouvernement de l’époque et notamment le valeureux maréchal Lannes, qui savait toujours mettre en garde Napoléon sur les exactions de son ministre).


Ce personnage de l’histoire, ministre des Affaires extérieures, ancien évêque d’Autun (avec un pied bot qui donna son surnom de “Diable boiteux”), le cul sur une chaise, grand amateur de café et de bon temps, ce traître, est Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord, prince de Bennevent. Il n’y a qu’à voir des tableaux de lui, son regard hautain, pour cerner le personnage !
Une chose est certaine : l’idée de l’expédition d’Égypte appartient à Talleyrand.
Et de ma conviction profonde, s’il y en a un franc- maçon qui a officié au pied des pyramides pendant la campagne d’Égypte, c’est le “diable boiteux”, peut-être par l’entremise des maçons présents à la campagne d’Égypte. On pourrait quand même aisément penser qu’il a fait le déplacement uniquement pour cela… Talleyrand fait partie de ces personnages qui ne paraissent pas sur les listes maçonniques, mais qui est reconnu et écouté de toutes les loges secrètes. C’est bien le “diable” qui se cache pour tirer les ficelles et orienter les pouvoirs, grand séducteur à tous égards.
Il faut aussi souligner que si les frères de l’empereur étaient des grands administrateurs francs-maçons (notamment Joseph, grand maître du Grand Orient de France, Napoléon, lui, les critiquait vivement), c’est une cohorte de scientifiques (maçons) de renommée qui ont suivi l’empereur au pied des pyramides… Voilà, c’était pour apporter quelques précisions sur une époque qui aurait pu tourner à l’avantage des lumières sans ce Diable de Talleyrand (Fouché ayant aussi en moindre mesure bien œuvré pour la noirceur, mais c’est un autre sujet).
Merci de m’avoir une fois de plus lu, comme vous dites : “l’histoire vraie est une épée tournée vers la liberté, je suis de tout cœur ton obligé”.
Thierry


Ski et crop circle

Bonjour. Voilà, c’est fait, j’en ai vu un ! Nous en avons vu un ! Lors d’un après-midi de ski à Termignon en Savoie, nous avons aperçu sur la neige poudreuse un très grand crop circle à géométrie parfaite non loin des pistes. Pendant notre passage, comme d’habitude, personne ne semblait l’avoir remarqué.


Si on ne le dit pas sur BFM TV, les gens ne voient pas… Malgré les apparences, il était immense, très beau et bien travaillé. Comment faire ça sans laisser de traces ? Ci-joint une photo prise incidemment par mon frère dans les Alpes. Il n’est pas lecteur de TOP SECRET et ne s’intéresse pas vraiment (ou pas du tout) à nos sujets de prédilection. Dans l’attente du prochain numéro… Bien cordialement.
Olivier


RFID

Bonjour. Voici une réaction aux différents articles concernant la puce RFID. Des 7 péchés capitaux, on dit que l’avidité et l’avarice sont les pires.
Afin de faire passer l’idée de se faire “pucer”, nos vices seront mis à contribution, et l’idée est déjà lancée. Il s’agit du “revenu universel”. Cette idée universelle (cosmos compris) n’est pas empathique, mais bien un calcul méphistoïen pour vendre son âme. Imaginez, recevoir des sous sans rien faire, combien refuseraient de se faire “pucer” en échange ? Notre civilisation du culturel “ce n’est pas cher” est formatée dans notre ADN.


La paresse contribue et contribuera à mettre notre intelligence et notre conscience sur une voie de garage. Quant à la technologie pour faire passer la pilule, la miniaturisation fera le reste. Que de vertus il nous faut et nous faudra pour aller au-delà de la simple connaissance… Merci à vous tous pour votre contribution au sauvetage de l’âme. Amitiés.
Bernard


Petites découvertes

Bonjour. Je me suis replongée dans un album de Black et Mortimer que l’on vient de m’offrir. J’y avais déjà retrouvé des infos intéressantes en 1953, surtout dans la Marque jaune : le fameux M, le numéro de téléphone de Scotland Yard (999), les “outils” de Nicolas Tesla, l’arme électromagnétique avec la perte de mémoire, et à la page 53 et 55, d’intéressantes informations sur les ondes électromagnétiques et leur influence sur notre cerveau.


Cela me ramène à la découverte entre autres des ondes hypnotiques diffusées à la télévision, c’était le début de la guerre actuelle. Puis est venu le téléphone portable, et maintenant Linky pour nous achever. Je me pose la question : “où en est-on de ce fameux calendrier 999 ?”.
Toutes ces bandes dessinées offrent beaucoup d’infos, il n’y a donc pas seulement celles des Marvel et Cie ! Comme on dit : “qui a des yeux pour voir et des oreilles pour entendre”… Voir la réalité de ce monde est difficile, pourtant c’est nécessaire, car tout cela n’est pas de la science-fiction, la science-fiction c’est la réalité. La seule réalité ! Comment le faire comprendre à nos “frères” humains de cette planète, où même son nom nous a été caché ? Amicalement.
Elizabeth


Témoins d’ovnis

Bonjour. Je voulais vous dire que j’ai été témoin deux fois d’observations d’ovnis. La première fois c’était en 2005 vers 2 h du matin, je fumais sur mon balcon à St-Hubert et j’observais le ciel étoilé (à l’œil nu). J’ai alors vu une des étoiles faire une manœuvre en forme de L vers le pôle Nord…


Le lendemain au journal du midi on apprenait que le satellite canadien chargé de prendre des photos de la fonte des glaces avait explosé et était détruit… perte de 200 millions de dollars à la clef.
Le 2e ovni a été celui de l’été 2016 (j’ai la date, car je l’ai écrit à mon frère) c’était un rectangle rouge qui est parti de l’horizon de l’ouest et en 3 minutes seulement il était devant chez moi au-dessus de la mer. Puis une fois arrivé devant nous, il a disparu… il n’est pas monté, il n’est pas parti dans une direction, il a comme éteint sa lumière rouge, mais si ça avait été le cas, on aurait vu un objet sombre dans le ciel, car il était très proche. Mais non, rien du tout ! Cordialement.


Ils existent, je les ai vus

Bonjour. Je souhaiterai vous faire part de mes diverses découvertes, car j’ai vécu des expériences étonnantes avec les extraterrestres et je peux affirmer que les ovnis existent réellement. Je pense qu’il doit y avoir sur Terre des sociétés ou organisations secrètes qui ont des contacts avec eux. Personnellement, je peux confirmer, après les avoir vus, que les extraterrestres suivants existent : les grands et petits “Gris”, les “insectoïdes”, les “Tall Whites” ou “Grands Blancs” et les “entités à capuche”.


Sur le Net, on fait aussi mention des “reptiliens”, des “Nordiques”, etc. mais cela je ne peux le confirmer. Je vous informe également que ces entités sont très puissantes, peuvent se matérialiser totalement ou partiellement, selon diverses intensités et c’est la principale raison pour laquelle il est difficile d’avoir des preuves physiques.
À l’époque, je ne croyais pas à des notions telles que l’âme ou les chakras. Après les diverses interventions que ces entités ont pratiquées sur moi-même, je comprends maintenant que j’avais tort. Je sais, car ils me l’on fait, que les extraterrestres peuvent modifier/transporter l’âme, les chakras, donner ou reprendre votre énergie, soigner ou donner des maladies, modifier le fonctionnement d’organes comme le cerveau, se matérialiser ou non, modifier la perception de nos sens et émotions, nous paralyser et bien plus encore. Je sais que cela est difficile à croire, mais ils me visitent presque toutes les nuits depuis maintenant près de quatre années. Je ne sais que faire pour me protéger et me sens totalement dépassé.
Quand bien même, je me suis plus ou moins habitué à ces situations et parviens à prendre malgré tout sur moi… Je ne sais qui contacter et que leur raconter, car ce que j’affirme est difficile à croire, même si cela est la vérité. Si vous savez m’aider d’une quelconque manière, n’hésitez pas à me le faire savoir. Cordialement.
Jacques


7 continents +  celui de Byrd ?

Bonjour. Voici une image tirée d’un journal de presse américain nommé The Hawaïan gazette qui a été publié au milieu des années 1900 (1948, je crois) sur lequel on peut voir une carte de la Terre plate sur laquelle il y a les 7 continents dont nous avons connaissance et plusieurs autres continents, dont celui dont parlait l’amiral Byrd situé à l’extrémité de l’hémisphère Nord. Cordialement.


John


Bile noire et Resident  Evil 7

Bonjour. Au mois de janvier de cette année, j’ai lu votre livre Vivre et mourir dans la matrice artificielle (que l’on m’a offert à Noël et que j’ai au demeurant adoré, car il m’apporte une solution très satisfaisante à des questions sur la vision du Monde que j’ai instinctivement au plus profond de moi depuis l’enfance).
Or en même temps que je lisais ce dernier, je jouais aussi au jeu Resident Evil 7 sur PlayStation 4 qui était fraîchement sorti au cours de ce même mois. Quel rapport entre les deux ? La bile noire/l’ego ! Dans les premiers Resident Evil (les jeux vidéo) il y est question de Zombies et d’armes bactériologiques et dans ce 7e opus, les développeurs du jeu ont fait table rase du passé et les nouveaux ennemis sont soit des êtres humanoïdes faits d’une sorte de matière noire/pétrole soit des humains dont les corps sont devenus quasi invulnérables, mais dont l’esprit est dominé et contrôlé par une arme biologique qui a la forme d’une petite fille et qui contrôle cette bile noire !


Pour l’anecdote, la petite fille s’appelle Éveline “Ève”! Cette dernière peut tuer ceux à qui elle veut nuire simplement en “réveillant” par une sorte de télépathie cette bile noire qui prend possession ou détruit l’hôte de l’intérieur, mais pour ce faire il faut tout de même que ce dernier ait été infecté auparavant d’une manière ou d’une autre.
D’ailleurs à un moment dans le jeu, on voit clairement un personnage faire un combat (en elle-même) entre cette bile noire et son esprit, on avait l’impression que cette personne pouvait s’en sortir si son esprit était plus fort que la bile noire ! Cela m’a fait directement penser au combat de l’ego et de l’âme que vous décrivez dans votre livre !
Et puis vers le milieu du jeu, le héros se retrouve dans une épave de pétrolier échoué qui est recouverte de pétrole/bile noire (à ce niveau du jeu, on ne peut même pas différencier l’un ou l’autre), cela m’a vraiment fait penser à tout ce que je lisais dans votre livre au même moment, j’en étais vraiment troublé ! J’ai trouvé dans une étape du jeu une référence codée (TOP SECRET avec une date) qui m’a renvoyé au TS n° 75. Je suis donc allé voir Et j’ai été surpris en découvrant la couverture du magazine, qui rappelle justement une scène de cette étape. Je vous joins seulement quelques images de mon dossier complet, car il est malheureusement impossible de publier toute mon analyse détaillée dans le courrier des lecteurs. Amitiés.
Kristof


SpaceX, très spécial Elon Musk

Bonjour. Je voudrais revenir sur la propulsion des fusées, car ça vaut le détour de se rendre compte de certaines inepties et non les moindres. Un angle non abordé est le principe barométrique ou la diminution de la pression en altitude qui fait que l’air se raréfie jusqu’à arriver au vide.
C’est un phénomène que les scientifiques ont bien du mal à expliquer : comment se fait la transition entre l’air et le vide du soi-disant univers, où vont les rares (ou moins rares d’ailleurs) molécules qui s’échappent de l’atmosphère ? Si l’on considère que cette transition se fait en douceur, il faut donc de plus en plus d’énergie à une fusée pour pousser sur rien (en se référant toujours à la 3e loi newtonienne d’action-réaction, seul modèle scientifique reconnu aujourd’hui).
L’air est aussi vital (pris en compte dans l’équation mathématique d’action réaction) pour servir de poussée, que le sol au perchiste. Quel air du vide a été pris en compte dans l’équation de poussée ? Les scientifiques de la NASA et consorts ne sont pas des perchistes, mais des équilibristes tant ils savent taire les phénomènes gênant leurs applications, et tant ils savent jongler avec leurs équations douteuses et leurs arguments invérifiables (la démonstration a souvent été faite dans les colonnes de TOP SECRET).


C’est aussi dans le domaine de la trajectoire que l’on est en droit d’attendre une franche explication, puisque l’on ne sait toujours pas exactement comment se font les corrections de trajectoires (même en ayant des ailerons ou des moteurs de correction de trajectoire). Autant dire qu’il est impossible de contrôler un engin dans le vide sans une somme colossale d’énergie libérée à des vitesses dépassant la capacité de résistance des tuyères de moteurs correctionnels.
Pour y voir un peu plus clair et toucher du doigt qui est, Elon Musk, c’est : Le PDG de Tesla Motor (voitures) et SpaceX (fusées), qui a fait sa fortune en revendant PayPal. C’est sous couvert d’écologie, de médiatisation avec les stars du showbiz (Diaprions) et de protection de la planète qu’il réalise “ses exactions”. Gigafactory, son usine censée fabriquer les voitures électriques Tesla, d’une surface donnant le vertige (plusieurs terrains de foot sur 3 étages, 1 million de mètres carrés de tôles et pylônes pour 5 milliards de dollars subventionnés par l’état, c’est-à-dire le contribuable) est installée en plein désert du Nevada à côté de Reno.
Que cache réellement ce Hangar démesuré? Le clou de l’affaire, signe intéressant qui nous parle d’un genre de personne plus que douteuse, le logo en T de la marque Tesla ressemble étrangement à la tête d’un bouc, comme la majorité de ses voitures avec les portes ouvertes verticalement. N’est-ce pas le signe qui nous indique que lui aussi a pactisé avec le diable pour lui protéger sa planète matricielle chérie ? Amicalement.
Thierry
Jo.L


 


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /var/www/vhosts/topsecret.fr/httpdocs/wp-content/themes/novomag-theme/includes/single/post-tags.php on line 4